tombouctou   Article extrait du colloque international « Patrimoine documentaire en danger » organisé à Dakar le 04-06 Septembre 2014

 

Des conflits tous azimuts provoqués souvent par des ambitions ou différends politiques, religieuses, idéologiques ou tout simplement passionnels ont causé et causent encore beaucoup de tort à l’humanité, mais aussi au patrimoine en général. En ce qui concerne le patrimoine au sens global du terme, il faut reconnaître qu’il a subi, au cours des deux dernières décennies, beaucoup de dégradation et de destruction lors de conflits armés, notamment en Irak, en Syrie, mais surtout au Nord du Mali où un patrimoine millénaire universel et précieux, les manuscrits de Tombouctou, a failli

être victime d’une guerre politico-religieuse qui ne disait pas son nom. Au-delà de leur aspect patrimonial, les manuscrits de Tombouctou véhiculent une vision sunnite de l’Islam basée sur le Soufisme qui est aux antipodes de l’idéologie salafiste. Les mouvements islamistes comme « Ansar dine » dont l’objectif était de s’attaquer aux manuscrits de Tombouctou professent le « Salafisme » et considèrent ainsi les auteurs de ce patrimoine comme les partisans d’un Islam impur et non orthodoxe. Dès lors, le patrimoine risque de se retrouver ainsi piégé dans des idéologies et considérations plutôt politico- religieuses et confessionnelles.

Lire la suite à la page 171: Colloque sur Patrimoine en danger_Communication Mor DIEYE

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail